Gestion internet
Publié le - 144 aff. -

Comment gérer un buzz ?

Tout d'abord, il y a 2 sortes de buzz : le "bad buzz" et le buzz positif. Evidemment, on ne gère pas un bad buzz comme on gèrerait un buzz positif. Tout d'abord, qu'est-ce qu'un buzz et d'où vient cette terminologie ?

Buzz, c'est anglais

Vous vous en seriez douté, le mot "buzz" vient de l'anglais, qui est une langue très innovante, jamais en panne de créativité et d'imagination pour inventer des mots nouveaux. Ce qui est passionnant avec l'anglais, c'est la vitesse à laquelle les mots nouvellement inventés passent dans le lexique anglophone, puis francophone, car il faut bien l'avouer, nous, les Français, nous sommes friands de ces anglicismes. Bref, au départ, le mot "buzz " est venu du besoin d'imiter le son "Bzzz" d'un insecte volant, en général désagréablement, autour de votre assiette ou de vous-même. Il désigne donc un bourdonnement, par extension, une cacophonie. Passé dans le langage courant via le marketing et les techniques de vente, le mot "buzz" désigne maintenant le phénomène sociologique, qui apparait à l'occasion sur les réseaux sociaux et se manifeste par l'apparition explosive d'un nombre de tweets impressionnant autour d'une information lambda.

Comment gérer un bad buzz ?

BIen souvent, un buzz est synonyme de mauvais buzz. Les marques et les personnalités publiques peuvent y être exposées mais également les vidéos, les clips, la musique, les événements culturels...Lors d'un bad buzz, il convient tout d'abord, et c'est peut-être le plus important, de garder son sang-froid. Garder la tête froide et analyser la situation sereinement, est la meilleure façon de gérer le phénomène. Surtout ne pas essayer de dissimuler ou de minimiser les faits. Au final, si la crise a pris trop d'ampleur, il faut adopter une attitude explicative, d'écoute, de clarification, d'excuses sincères, d'empathie ou de démystification.

Comment gérer un buzz positif ?

Dans le cas d'un buzz positif, par exemple autour d'une video drole, il convient tout d'abord de repérer le buzz en cours. Une fois passé, c'est trop tard et comme dit le dicton, "après l'heure, c'est plus l'heure". Participer ensuite au buzz pour le prolonger et l'amplifier.

Commentez.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 1 Sept. 2017Une protection ddos pour votre server84 aff.
  2. 20 Juil. 2017Les vidéos sur internet augmentent la conversion sur le net91 aff.